Agilité en entreprise et bien-être des salariés

21

MAI

Commenter
Agilité en entrepriseLa notion d’entreprise agile est née il y a plus de 20 ans. Confrontées à un environnement de plus en plus complexe, incertain et où l’interdépendance est forte, les organisations ont dû repenser leurs modèles managériaux afin de s’y adapter au mieux.

Le principe de l’agilité

La flexibilité est une notion forte du concept managérial d’agilité. L’entreprise agile est celle qui sait adapter son organisation aux évolutions de son marché et aux besoins de ses clients ou consommateurs.

Elle doit alors suivre plusieurs principes pour atteindre cet objectif : être capable d’anticiper les changements brusques qui pourraient intervenir dans son environnement, mettre en place des partenariats en externe mais aussi en interne, innover en permanence ou encore améliorer la qualité de son offre et de sa relation client.

Elle doit aussi s’appuyer sur son capital humain pour mettre en place une véritable culture du changement et continuer sans cesse à dégager de la valeur.

Traduire l’agilité en stratégie des ressources humaines

Le management agile doit permettre de faire correspondre performance et bien-être des salariés. En effet, les études montrent que sans un certain épanouissement au travail, la motivation et l’engagement des équipes est plus difficile à maintenir.

Les managers voient alors leur rôle évoluer. Dans une entreprise agile, ils travaillent à faciliter l’autonomie et l’autogestion chez les salariés, à créer des valeurs partagées, à simplifier les relations entre collègues pour tendre vers un objectif commun. Plutôt que de contrôler, ils mettent en place un climat de confiance, où chacun a droit à l’erreur.

Elément indispensable de la flexibilité et de la mobilité des salariés, une véritable politique de gestion et de développement des talents doit aussi être mise en place par les ressources humaines. La formation des équipes est également une clé de voûte importante dans l’accompagnement et la mobilisation des salariés. Il s’agit là aussi de savoir détecter les compétences et les profils qui seront nécessaires à l’entreprise pour rester compétitive.

Pour l’entreprise agile, tout l'enjeu est de trouver le bon équilibre, pour combiner performance et bien-être au travail des salariés.

En collaboration avec Delphine Guidat

D'autres actualités sur le thème de la formation :

Le management intergénérationnel, nouvelle approche managériale
La mixité, un enjeu de croissance pour les entreprises
Le présentéisme : un mal français ?
Formation professionnelle : ce qui va changer en 2015
La réforme de la formation professionnelle vue par les DRH

Laisser un commentaire

Veuillez patienter s'il vous plait