L’efficience des services formation

15

DEC

Commenter


Au printemps 2014, les DRH et les responsables formation de 21 grandes entreprises françaises ont été interrogés sur l’efficience des services formation. Cette enquête, menée par les cabinets de conseil Karistem et Paradoxes, a montré que si la majorité de ces grandes entreprises affichaient le désir d’améliorer l’efficacité de ces services, peu avaient mis en place de véritables politiques ou des actions concrètes allant dans ce sens.

Optimiser les coûts de formation

A peine plus de la moitié des entreprises affirment alors être « très » ou « assez » satisfaites de l’efficience de leur service formation. 85% d’entre elles déclarent que cette question de l’efficacité était une priorité.

C’est plus particulièrement sur la réduction des coûts de formation qu’elles estiment pouvoir travailler. Plutôt que la réduction, c’est d’ailleurs plus l’optimisation des achats de formation qui, pour elles, doit être un instrument de l’amélioration de l’efficience. Affiner le sourcing des prestataires, identifier leurs offres commerciales ou encore travailler sur une meilleure analyse des besoins sont autant d’éléments sur lesquels agir. Et pour ce faire, les DRH et les responsables de formation sont nombreuses à passer par des appels d’offres.

Les entreprises devraient aussi, selon l’enquête réalisée, améliorer les relations entre directions des achats et directions des ressources humaines.

Faire évoluer le rôle des responsables formation

Mais optimiser les achats de formation ne peut suffire. L’amélioration des pratiques de financement de la formation doit aussi être pensée. Face à la complexité des systèmes, plus des 2/3 des grandes entreprises travaillent en liaison avec leur OPCA. La montée en compétence des responsables formation sur ces sujets est aussi une des clés de l’efficience des services formation.

Pour les cabinets Karistem et Paradoxes, l’amélioration de l’efficacité de la formation doit aussi passer par l’évolution de l’organisation de ces services. La fonction formation elle-même doit prendre un tournant et trouver les moyens de mettre en avant son offre, de montrer qu’elle peut aussi travailler sa performance et de mieux communiquer.

Le reporting sur l’efficience de leur service est d’ailleurs, pour les responsables formation eux-mêmes, une des compétences qu’ils vont devoir acquérir ou approfondir. Ils espèrent d’ailleurs pouvoir consacrer moins de temps aux tâches administratives et porter plus d’attention à la performance de la formation. C’est en tout cas ce que nous montre d’autres enquêtes réalisées auprès de ces professionnels des ressources humaines.

Digitaliser les formations

Une des autres solutions avancées pour améliorer l’efficience de la formation est la digitalisation, et ce même pour les formations en présentiel. Vidéos, conférences en ligne, classes virtuelles sont perçus comme des outils pertinents par les grandes entreprises.

Pourtant, 85% des DRH et services formation interrogés concentrent encore leur effort de formation sur le présentiel. La digital pâtit encore de l’image du e-learning, alors que d’autres innovations pédagogiques pourraient trouver leur place dans les dispositifs de formation proposés.

En collaboration avec Delphine Guidat

Voir d'autres articles sur le même thème :

Agilité en entreprise et bien-être des salariés
Les outils nomades au service de l’entreprise
La mixité, un enjeu de croissance pour les entreprises


Laisser un commentaire

Veuillez patienter s'il vous plait