Quand jouer rime avec former

03

OCT

Commenter
Le jeu dans la formationQu’il vienne mettre l’accent sur un point précis d’une formation ou qu’il serve uniquement d’entrée en matière, le jeu devient un outil à part entière pour les formateurs et pour les entreprises. Ces dernières font ainsi le choix de compléter leurs stages classiques par de nouvelles formes de pédagogie afin de répondre à des besoins spécifiques.

Des pédagogies ludiques au service de la formation

Des pédagogies alternatives commencent à faire leur apparition dans les sessions de formation ou au cours de séminaires d’entreprises. Qu’il s’agisse de jeux de rôle, de jeux de plateaux, d’improvisation théâtrale ou de mises en situation, ces méthodes d’apprentissage ont longtemps été négligées par les employeurs français. Pourtant très appréciées dans les pays anglo-saxons, elles n’avaient pas convaincu les responsables RH qui craignaient qu’elles soient seulement perçues comme des moments de détente et de plaisir.

Mais l’utilité pédagogique du jeu comme support de formation commence à être reconnue. Moments de rupture au cours d’un stage, il donne la possibilité aux formateurs d’aborder des sujets sensibles - tels que l’intégration de personnes handicapées en entreprise - d’accompagner un changement au sein d’une organisation ou encore d’apporter des solutions à des difficultés rencontrées dans une équipe.

En créant une ambiance favorable à l’apprentissage ou à la mise en perspective de situations complexes, ce type de pédagogie a démontré son efficacité.

Autres nouveautés dans la formation continue

A côté de l’e-learning et du serious games, d’autres méthodes innovantes viennent compléter les situations classiques d’apprentissage. Team building, balades urbaines, travail avec des chevaux, pratiques artistiques ou encore cours de cuisine séduisent de plus en plus d’entreprises. Ces dernières voient dans ces méthodes pédagogiques, dites du détour, un moyen d’attirer l’attention et de séduire un public sans cesse sollicité par les mobiles et Internet.

Toutes ces modalités permettent aussi d’inciter les salariés à être plus actifs et à prendre plus d’initiatives au cours de leur formation. Rompant parfois les liens hiérarchiques, elles sont aussi un outil de cohésion d’équipes non négligeable.

D'autres articles sur le thème de la formation :

Evaluation de la formation : ROI contre ROE

La formation, un outil d'évolution

Formation : le présentiel toujours plébiscité

Laisser un commentaire

Veuillez patienter s'il vous plait