Comment favoriser le e-recrutement ?

13

AVR

Commenter
e-rercutement

La dernière étude OTaC* de PotentialPark, publiée en février 2015, permet de mieux comprendre ce que les jeunes diplômés et les étudiants pensent des méthodes et des canaux de recrutement mis en place par les entreprises pour les attirer. Plus de 17 000 d’entre eux ont ainsi été interrogés, en France et dans le Monde. De nombreux enseignements sur les sites carrières et sur la diffusion des offres d’emplois en ont été tirés.

Les sites carrières des entreprises : un canal essentiel

Principal enseignement de l’étude : 88% des étudiants et des jeunes diplômés utilisent les sites emploi des entreprises dans leur recherche d’emploi. Il s’agit pour eux d’une des principales sources de renseignement, considérée comme la plus crédible.

Les réseaux sociaux sont aussi investis mais avec des évolutions et des disparités notables entre eux mais aussi entre pays. Ainsi, en France, c’est LinkedIn qui semble prendre le pas dans les stratégies de recherche, au dépend de Viadeo. Fréquenté à 72% (contre 29% pour son « concurrent ») par les jeunes diplômés de niveau bac+5, il est aussi beaucoup plus employé que les réseaux sociaux personnels. Facebook et Twitter, dont l’usage en Europe et aux Etats-Unis stagnent autour des 30%, sont en revanche plébiscités par les candidats asiatiques.

Enfin, les trois quarts des étudiants et des jeunes diplômés se disent prêts à passer par des sites d’évaluation d’employeurs – tels que Glassdoor – pour obtenir des informations ou pour noter des entreprises.

Enrichir les offres d’emploi

Les jeunes sont, en effet, de plus en plus exigeants concernant les canaux proposés pour postuler. La moitié des jeunes français déclarent avoir abandonné une candidature à un poste, en raison de l’opacité des systèmes de gestion des candidatures. Répondre à des questions qui ne leur permettront pas de mettre en avant leur profil, ne pas savoir combien de questions vont leur être poser : les jeunes pointent les limites de ces systèmes.

Nombres d’entre eux aimeraient, en revanche, pouvoir accéder directement, via les sites des entreprises, à des offres d’emploi enrichies de contenus. Selon l’étude OTaC, les jeunes sont de plus en plus en attente d’accompagnement en termes d’orientation mais aussi des vrais contacts avec des salariés qui pourront témoigner sur leurs métiers. Cette attente se fait d’ailleurs aussi sentir lors des forums emploi mis en place sur les campus.

Les entreprises vont devoir travailler de plus en plus à leur communication marque employeur, que ce soit sur leur site corporate, sur les réseaux sociaux mais aussi lors de leur présence face aux étudiants. Ils devront aussi de plus en plus proposer des accès mobiles à leurs offres, les jeunes se déclarant de plus en plus prêts à postuler par ce canal.

* Online Talent Communication

En collaboration avec Delphine Guidat

Voir d'autres articles sur le même thème :

Formation : 76 % des Français n’ont jamais utilisé le DIF
Agilité en entreprise et bien-être des salariés
Les outils nomades au service de l’entreprise
La mixité, un enjeu de croissance pour les entreprises

Laisser un commentaire

Veuillez patienter s'il vous plait